L’édition 2018 de la Megavalanche de la Réunion à Saint-Paul s’annonce comme un grand cru pour cette classique de référence dont la communauté internationale du VTT se régale des péripéties fantastiques à chaque fin de saison depuis 1995.

  • La Megavalanche de Saint Paul, une course emblématique pour tous les amoureux de sports de pleine nature

La formule Descente VTT Marathon dont les départs en ligne particulièrement spectaculaires caractérisent la Megavalanche s’est enrichie depuis quelques années d’une journée de qualifications basée sur une épreuve d’Enduro offrant aux 200 participants attendus le plaisir de sillonner une sélection des meilleurs spots VTT de la commune de Saint-Paul.

Gros travail de réhabilitation de la piste Megavalanche pour la sécurité et le plaisir de tous les participants

 Les organisateurs qui travaillent de concert avec l’ONF, les services techniques de la commune, et sous l’égide de la Fédération Française de Cyclisme représentée par le Comité de la Réunion ont mis l’accent sur la réhabilitation du parcours référent de la Megavalanche, pour offrir les meilleures conditions de course aux participants et faire de ce tracé mythique une piste référente accessible à tous les pratiquants confirmés ou dilettantes.

Élargissement et mise au propre du parcours depuis le Maïdo jusqu’à Tête Dure via le chemin des Remparts, recalibrage et remise en état des passages les plus délicats sur la piste Louis Emile…chaque édition donne lieu à des aménagements, et en préparation du 25ème anniversaire de la Megavalanche de la Réunion un véritable programme de travaux est en projet.

La crème des crèmes des pilotes sur les pentes du Maïdo

Le ton de cette 24ème édition sera résolument porté sur la performance de la spécialité Enduro avec en tête d’affiche Damien OTON (Unior/Devinci), deux fois vainqueur de la Megavalanche de l’Alpe d’Huez (2017 et 2018) et triple vice-champion du Monde de VTT Enduro sur ces 5 dernières années.

Pour autant, la Megavalanche demeure une épreuve où l’audace prime pour la conquête des performances, ainsi Damien aura affaire à forte partie avec Remy Absalon (Scott), recordman de victoires en Megavalanche (12 au total), Youn Deniaud (Monkey Sauce), vainqueur en 2018 de la Maxiavalanche Europ Cup pour la deuxième année consécutive, mais également Nico Quéré (Giant), Champion de France d’Enduro 2017 et Cédric Gracia (Santa Cruz) multiple médaillé en Coupe du Monde et Championnats du Monde de Descente entre 1995 et 2003, tous deux habitués des podiums sur les formats Descente VTT Marathon.

Les riders réunionnais prêts à monter sur le podium

Jean-Max Laurestant et son coéquipier Théo Booy (ACPR) ont marqué l’édition 2017 de la Megavalanche de St Paul en trustant les troisième et quatrième places, puisqu’il n’y avait pas eu de rider réunionnais sur le podium depuis la deuxième place d’Alexandre Sicard (Santa Cruz) en 2015, ce dernier figurant régulièrement dans le top 5 du classement ces dernières années. Nul doute que ces pilotes locaux tireront le meilleur en 2018 de leur terrain de jeu favori.

Une compétition internationale ouverte à tous les passionnés de VTT

La Megavalanche de Saint-Paul est aussi une affaire d’amateurs, au-delà de l’élite et des concurrents confirmés toutes celles et ceux qui veulent participer à une aventure sportive d’exception peuvent se lancer dans la course dès lors qu’ils disposent d’un VTT et d’un équipement adaptés, et d’une envie de concourir aux côtés de leurs amis et d’autres pilotes.

La Megavalanche Internationale est réservée au groupe des 100 meilleurs à l’issue de la qualification, les suivants du classement général partent en catégorie Challenger et les plus dilettantes concourent en catégorie Amateur, ce qui offre à chaque participant la possibilité de faire une belle place dans sa catégorie.

Même les riders d’âge mûr ne sont pas oubliés avec le challenge Yves Mavilla qui récompense la catégorie Master 50 et 60.

Place aux jeunes sur la MEGA MARMAILLES !

La MEGA MARMAILLES réservée aux très jeunes talents de 9 à 14 ans se disputera samedi et dimanche cette année! Une « qualification » samedi sur la dernière spéciale de l’enduro Mégavalanche (au départ du stade de Villèle), et la course samedi en Mass-Start au départ de Bellemène sur le final du parcours Mégavalanche !

Les VTT à Assistance Electrique au départ !

L’épreuve E-Mega by Loisibike se déroulera cette année dans les mêmes conditions que la course classique, les qualifications au format Enduro et la course du dimanche intégrant toutes les situations qui mettent en exergue les nouvelles capacités spécifiques qu’offre cette catégorie de cycles.

De nombreux pilotes continentaux notamment Européens feront le déplacement pour cette édition 2018, la Megavalanche de St Paul offrant à toujours plus de coureurs et à leurs familles de découvrir les multiples trésors de l’île intense à l’occasion d’un séjour haut en couleurs.