8 jours encore avant l’ouverture de la saison de Descente Marathon Européenne sur les pentes d’une des plus célèbres stations de VTT, Vallnord, en Principauté d’Andorre.

16 ans de Mass-Start

Avec la Mégavalanche de l’Alpe, la Maxiavalanche Andorrane est la plus ancienne des compétitions de ce type dont les caractéristiques sont un départ en ligne pour une course effrénée de Descente sur plus de 1500m de dénivelée négative, ce qui impose un sprint de près de 20 minutes pour les meilleurs en exigeant témérité, endurance, force et sens de la trajectoire, toutes les qualités qui sont l’essence de la discipline VTT.

Du beau monde pour cette édition 2018

La Maxiavalanche de Vallnord offre toujours une confrontation entre les ressortissants espagnols et le « clan » français. Dans la liste des favoris, on compte le jeune prodige de la Descente Marathon qui avait remporté le général des Maxiavalanche Europ Cup en 2017, Youn Deniaud (Rocky Mountain), ainsi que Nicolas Quéré (GIANT), vainqueur de la Coupe de France Enduro 2017, habitué des podiums en Descentes Marathon, qui affectionne particulièrement le tracé de Vallnord.

Il faudra également compter avec « l’enfant du pays », le fantasque et talentueux Cédric Gracia (Santa Cruz), transfuge du plus haut niveau mondial de la Descente. Jordan Regnier (ROSE), 2ème au classement général de la Maxiavalanche Europ Cup 2017 et grand spécialiste de cette formule de course, aura certainement à cœur d’aller à la conquête de la plus haute marche.

On pourra ajouter dans la liste des favoris pour le podium Kevin Miquel (Sunn), ex crosseur qui avait brillé ici-même en remportant la 4ème place en Championnats du Monde en 2015, qui désormais s’exprime en Descente Marathon, et qui vient juste de remporter la Massive Enduro du Vélovert Festival.

Pour l’Espagne, les riders qui ont le plus de chance d’accrocher une médaille Maxiavalanche à leur palmarès seront Pablo Perez (Santa Cruz), médaille de bronze en Descente et en Enduro 2017 aux championnats d’Aragon, ou Diego Capataz (Orbea) qui est sur une courbe ascendante depuis l’année dernière. L’ancien animateur du circuit de Coupe du Monde de Descente Carles Barcons, pourrait peut-être créer la surprise, et il faudra également surveiller le Champion d’Enduro junior de la région de Valence Oriol Gomez Izquierdo.

Chez les dames, Estelle Charles (Radon) qui a dominé le classement général de l’an dernier sera aux prises avec deux espagnoles particulièrement expérimentées, Nastasia Gimenez (Production privée), Championne de France 2017 junior de Descente, et gagnante féminine de la Maxiavalanche Vallnord 2016, ainsi que l’habituée des podiums du Championnat National d’Enduro Espagnol Sandra Jorda Pasco (Orbea).

On pourra ajouter dans la liste des favoris pour le podium Kevin Miquel (Sunn), ex crosseur qui avait brillé ici-même en remportant la 4ème place en Championnats du Monde en 2015, qui désormais s’exprime en Descente Marathon, et qui vient juste de remporter la Massive Enduro du Vélovert Festival.

Pour l’Espagne, les riders qui ont le plus de chance d’accrocher une médaille Maxiavalanche à leur palmarès seront Pablo Perez (Santa Cruz), médaille de bronze en Descente et en Enduro 2017 aux championnats d’Aragon, ou Diego Capataz (Orbea) qui est sur une courbe ascendante depuis l’année dernière. L’ancien animateur du circuit de Coupe du Monde de Descente Carles Barcons, pourrait peut-être créer la surprise, et il faudra également surveiller le Champion d’Enduro junior de la région de Valence Oriol Gomez Izquierdo.

Chez les dames, Estelle Charles (Radon) qui a dominé le classement général de l’an dernier sera aux prises avec deux espagnoles particulièrement expérimentées, Nastasia Gimenez (Production privée), Championne de France 2017 junior de Descente, et gagnante féminine de la Maxiavalanche Vallnord 2016, ainsi que l’habituée des podiums du Championnat National d’Enduro Espagnol Sandra Jorda Pasco (Orbea).

Une épreuve branchée

Pour l’édition 2018, le comité d’organisation a tenu à innover avec l’introduction de la nouvelle famille de cycles que sont les VTTAE, c’est ainsi que Vallnord accueillera la deuxième étape de l’E-Bike Serie by Loisibike pour les adeptes sportifs de cette catégorie qui courront dans les mêmes conditions que leurs homologues musculaires.

Roulez jeunesse !

Autre innovation en collaboration avec la Fédération de Cyclisme Andorrane, la première Méga Kid réservée aux enfants de 7 à 14 ans, sur une partie spécifique du tracé, ainsi plusieurs dizaines de jeunes descendeurs pourront s’en donner à cœur joie et se tirer la bourre entre copains jusqu’à La Cobella, le samedi à partir de 16h.

Une course ouverte à tous les amateurs de VTT

La formule Maxiavalanche offre à l’élite des compétitions qui confortent leur notoriété internationale. Pour autant la Descente Marathon et le déroulement de la manifestation sont conçues pour tous les amateurs de VTT de Descente, qu’ils soient confirmés ou presque dilettantes.

Les conditions du départ en ligne sont déterminées lors des qualifications du samedi, permettant de créer les trois groupes de niveau, les 100 meilleurs en Maxi Avalanche Europ Cup, les 150 suivants en Maxi Challenger, et les suivants en Maxi Amateurs. Chacun se retrouve donc dans le groupe de départ qui correspond à son niveau et les compétitions sont échelonnées sur deux manches de course le dimanche.

Rendez-vous les 16 et 17 juin au cœur du village de la Massana en Andorre, essais libres dès vendredi pour un week-end toujours aussi agréable grâce au savoir-faire et à l’accueil andorrans.