Be Green !

29 Mar 2016 | Bigreen, News

Bigreen 2016

Printemps et saison VTT 2016 étaient déclarés ouverts en ce lundi de Pâques ensoleillé, avec plus de 1500 vététistes de tous niveaux qui ont profité des deux parcours très variés et parfois techniques entre Saint Vallier et la base de loisirs de la Paoute à Grasse, pour le traditionnel Bigreen VTT.

Cette deuxième édition accueillie par la Communauté d’Agglomérations du Pays de Grasse a donc fait carton plein et a bénéficié des meilleures conditions possibles pour faire de cet évènement sportif, convivial et familial une réussite.

Bénévoles Bigreen 2016
Départ Bigreen 2016

L’incontournable paramètre météo

Seule variable non maîtrisable pour tout organisateur d’évènement sportif nature, la météo conditionne pourtant bien des choses. Pour ceux qui se souviennent de l’année passée, l’organisation n’avait pas été épargnée avec un report de date pour tempête, puis de la neige la veille de l’événement.

Sentier de la Bigreen 2016
Sentier de la Bigreen 2016

Cette année, la période printanière toujours instable a été plus clémente, et malgré une soirée de dimanche arrosée, les conditions ensoleillées et légèrement glissantes en début de parcours « juste comme il faut » ont comblés les participants, tout comme les très nombreux bénévoles répartis sur l’ensemble des deux parcours.

Les filles sur la Bigreen 2016
Danse Country sur la Bigreen 2016

Deux parcours

Avec respectivement 44 km, +550m/1150m pour le parcours vert et 47 km, +850m/-1450m pour le parcours rouge, ce sont plusieurs heures de roulage exigeant, surtout pour les dilettantes peu habitués à un effort prolongé, mais avec la satisfaction finale de l’avoir terminé, et d’avoir goûté à tous les ingrédients de technique, de glisse et de franchissement qu’offrent ce sport nature très complet.

Cette année, de petites variantes permettaient entre autre de passer dans les ruelles séculaires du village d’Auribeau, et aussi d’amoindrir le « mur » final pour la remontée vers le Plan Sarrin et Mouans-Sartoux.

Tandem sur la Bigreen 2016

La première descente a donné lieu à quelques bouchons, surtout pour ceux partis un peu plus tard, car de nombreuses portions parfois très techniques forçaient le passage à pieds. Avec un tel nombre de bikers, ces ralentissements sont quasiment impossibles à éviter, mais l’année prochaine, trois parcours sont d’ores et déjà prévus pour répartir un peu plus les vététistes, ainsi que leurs niveaux techniques respectifs.

Dans la série mauvaises chutes, à noter un baptême d’hélicoptère pour quatre points à un genou et un tour de camion rouge pour une épaule démise, ce qui sur 1500 participants est finalement très peu.

Le final au milieu du golf de St Donat est toujours exceptionnel, avant l’arrivée et la traditionnelle paëlla à la base de loisirs de la Paoute.

Les ruelles d'Auribeau à la Bigreen 2016
Les bords de Siagne à la Bigreen 2016

La grande famille du VTT

Cette édition a montré de façon encore plus évidente toute les facettes et l’étendue de la famille VTT. Au niveau matériel, c’est le grand écart entre les vélos premier prix et les montures tout carbone de marques prestigieuses, en passant par les tandems et les fat bikes, tandis que les VAE – VTT à assistance électrique – (ceux qui vous doublent sans effort apparent dans les longues montées) se font de plus en plus nombreux. Même constat pour les catégories d’âge qui prouvent à quel point le vélo conserve les plus anciens, et réveille les passions des plus jeunes, tandis que les femmes sont elles aussi de plus en plus représentées.

Nice Matin est même allé jusqu’à suggérer que le Bigreen constituait une des meilleures occasions de rencontres !

Le golf de St Donat à la Bigreen 2016
Le golf de St Donat à la Bigreen 2016

Cet engouement prouve de façon évidente à quel point l’activité doit être développée, structurée et encouragée, notamment auprès des communes et du département. Un principe que Jérôme Viaud président de la commutée d’agglomération du pays de Grasse et son délégué aux sports Gilles Rondoni ont très bien compris.

Remercions au passage le travail extraordinaire et la mobilisation de toutes les forces vives de St Cézaire, du maire et de l’adjoint Marc Ereteo et du Tignet avec Christian Borchi et son équipe, les services des sports de la CAPG sous la direction de Véronique, et plus généralement l’armée de bénévoles et d’animateurs qui ont assuré de bout en bout la pleine réussite de l’évènement.

Merci à tous les participants, et sachez que l’année prochaine, les places seront comptées !

— Pierre Jahan

Galerie

(photos © Pierre Jahan – UCC)